Manuel du « Cani-Géocacheur » !

1 – Le Géocaching, KEZAKO ?

Le Géocaching est un loisir qui permet, grâce à des coordonnées GPS de trouver des « trésors » ou « petites » boites sans valeur mais dont la richesse réside dans le plaisir de la trouver et de graver son passage sur le logbook de la géocahe !

Vous devez pour cette activité disposer d’un matériel adapté :

  • Un smartphone équipé de l’application Géocaching ou bien un GPS de « rando » pour connaitre les emplacements et descriptions des différentes caches à trouver.

Vous pouvez également utiliser la bonne vieille méthode de la carte et de la boussole en ayant tout de même au préalable pris connaissance des informations indispensables pour partir à la rechercher des « petites boites »

  • Un ordinateur ou une tablette connectée à internet pour aller sur le site Geocaching.com ce qui va vous permettre de mettre à jour votre aventure et de partager votre expérience avec la communauté de géocacheurs !

Un équipement adapté pour vous, de bonnes chaussures, un sac à dos, le matériel nécessaire pour votre chien (oui nous parlons de cani-geocaching chez AthleticDog Center), l’indispensable stylo pour immortalisé votre passage et les friandises pour féliciter votre éventuel compagnon canin pour son aide dans la découverte de la cache.

2 – Sélectionner un ou plusieurs caches à chercher ?

Depuis votre smartphone ou internet sélectionner une cache et récupérer les coordonnées GPS.
Lisez la description car parfois vous aurez quelques surprises !!!!

Partez à l’aventure en restant connecté et guidé par votre système GPS ou bien à « l’ancienne » avec la carte et la boussole !

3 – Eureka !

Lorsque vous trouvez la cache, vous n’avez plus qu’à ouvrir la boite pour en découvrir le « trésor » !

Vous y trouverez donc un logbook qu’il vous faut dater et signer avec votre pseudo de géocacheur. Ensuite, Replacer le AU MÊME ENDROIT et EXACTEMENT comme il se trouvait dans la boite.

Vous allez voir que parfois des objets se trouvent dans les caches, très souvent se sont de petites babioles, badges, des jouets issus d’œufs en chocolat, des autocollants… Nous reparlerons plus tard de deux autres types d’objets (les travel bugs et les géocoins).

Ce jeu fonctionne sur un principe d’échange, vous pouvez en effet prendre un objet dans la cache, mais, vous devez en déposer un autre en échange !

Vous pouvez bien sûr, ne rien prendre ou déposer un objet parce qu’une cache vous plait !

Vous pouvez marquer votre échange sur votre log (par exemple : In : Badge Out : Magnet). Et si vous n’avez rien pris et rien poser, vous pouvez marquer sur votre log, TNLN, qui veut dire Took Nothing, Left Nothing, comprenez, je n’ai rien pris, je n’ai rien laissé.

Le maitre mot dans ce jeu de chasse au trésor est le RESPECT !

4 – Difficulté et terrain !

Les caches sont classées en fonction de leur facilité d’accès :

  • D ou difficulté : de D1 facile à D5 Extrême !
  • T ou terrain : de T1 accessible au PMR à T5 qui nécessite un équipements particulier (spéléo par exemple)

La combinaison DT est donc à prendre en compte et bien sûr commencez par des caches relativement simples à trouver !

Les caches ne sont pas enterrées, c’est une des règles de cette activité !

5 – MPLC et types de logs

Le log est en quelque sorte la trace de votre passage. En plus de mettre votre pseudo et la date de passage il vous faudra validé votre découverte soit :

  • En cliquant sur « found it » via l’application
  • Soit sur le site geocaching.com en marquant la cache trouve et écrivant un petit mot sympa sur le journal de bord de la cache. Cependant, évitez d’écrire « MPLC » ou « TFTC » => Devinez ce que cela signifie ? 😉

Vous pouvez également ajouter une ou plusieurs photos à votre message mais trop d’indices peuvent gâcher la recherche des futurs géocacheurs !

Vous pourrez donc suivre l’évolution des caches que vous avez trouvées et même suivre le parcours que fera le petit objet que vous y aurait glisser dedans !

Les différentes abréviations et annotations que vous pourrez lire sur les logbooks des caches sont les suivantes :

  • Found it => cache trouvée »
  • DNF => cache non trouvé (et oui cela arrive parfois !)
  • Write note => petite annotation comme par exemple : plus de place sur le logbook
  • Need maintenance => intervention nécessaire du propriétaire

6 – Tailles des caches

Les caches se distinguent également par leur taille listées ci-dessous :

  • Micro : tailles d’une pellicules photos. On a parfois des nanos de la taille d’un dé à coudre !
  • Small: un petit tupperware que peut contenir quelques petits objets
  • Medium ou regular : boîte de 20cm environ
  • Large : gros volume, presque 20L comme un pot de peinture.

On trouve aussi des caches avec une taille définie sur « other » ou « autre ». Le propriétaire de la cache souhaite faire planer le mystère car le conteneur peut être très spécial ! 😉

7 – Travel Bugs et Geocoins

Ce sont des objets particuliers comportant un numéro de série qui ont pour but de voyager !

NE LE GARDER JAMAIS AVEC VOUS, mais vous pouvez le faire voyager dans une autre cache. Par contre pensez à mettre le mentionner sur geocaching.com !

En effet le propriétaire souhaite pouvoir suivre le périple de son objet ! 😉

8 – Environnement, discrétion et camouflage !

Ne dégradez rien autour de la cache pour respecter au mieux la combinaison D/T !

Soyez extrêmement discret pour éviter d’attirer l’attention.

Parfois les propriétaires des caches tentent de renforcer un peu la difficulté en dissimulant la cache dans son environnement donc ouvrez l’œil ! On appelle cela une « camo » ! Un faux bout de bois, une fausse bestiole, cailloux, etc…

9 – Types de cache

Un cache est également défini par son type. On retrouve donc les caches :

  • Traditionnelle : emplacement exact avec les coordonnées dans sa description
  • Multi cache : plusieurs étapes avec énigme pour arriver à la cache finale avec un conteneur physique.
  • Mystère : plusieurs étapes avec énigmes à résoudre pour arriver à la cache.

On trouve aussi mais beaucoup moins répandu des earthcache, cache virtuelle (pas de conteneur mais une photo à prendre pour immortaliser votre passage), letter box (hybride) (possibilité de laisser une carte postale et d’utiliser le tampon pour enregistrer votre visite), wherigo cache, event cache ou encore event CITO. Ces dernières sont plutôt des rassemblements de géocacheurs.

10 –  GO !

Maintenant que vous savez tout pour débuter et devenir un cani-géocacheur rendez-vous chez AthleticDog Center pour partir à l’aventure avec nous !

by Geoffroy, coach « sport et activités » AthleticDog Center

×
×

Panier